La chasse photo

Qu'est-ce que c'est au juste ?

La Chasse

La chasse photo, c'est d'abord et avant tout de la chasse.


Cela la distingue de la photo animalière en ce sens que le chasseur photo ne s'intéresse qu'à des espèces sauvages vivant en parfaite liberté dans leur milieu naturel.
Photographier un écureuil dans un jardin, c'est de la chasse photo, alors que photographier un tigre dans un parc animalier, c'est de la photo animalière.

Quant au safari photo au Kenya, disons que c'est de la photo de vacances ! (ce n'est pas pour autant méprisable, c'est autre chose !)

Le chasseur photographe utilisera toutes les méthodes et les ruses du chasseur ( billebaude, approche, affût, et même piegeage) pour approcher l'animal à distance suffisante, toutefois il veillera à respecter la tranquillité de son gibier, tout spécialement en période de naissances. Tout comme pour un chasseur qui se respecte, il y a une éthique du chasseur-photographe.

Comparée à la chasse traditionnelle, la chasse photo offre beaucoup d'avantages, en plus de celui, inestimable à mes yeux, de ne pas détruire la vie.

Le chasseur photographe peut chasser toutes les espèces, même protégées, en toutes saisons, en tous lieux pourvu qu'il soit autorisé à y pénétrer. Il devient ainsi un observateur attentif de la faune sauvage et la regarde infiniment plus intimement que n'importe quel chasseur.

Il va s'attacher à déranger le moins possible son gibier, de manière à pouvoir le retrouver facilement un jour suivant, et l'approcher encore mieux pour faire de plus belles images.

Par contre, le chasseur photographe est un solitaire, et le coté convivial et festif de la chasse lui échappe, ainsi que le plaisir de voir travailler le chien qui est toujours un grand bonheur pour le chasseur.

La Photo

L'appareil photo, c'est le fusil du chasseur-photographe, il faut donc bien maîtriser toute la technique de la photo dans des conditions particulières : faible lumière, usage de téléobjectifs, animaux en mouvement, rapidité de réaction.

Pour cela il faut un matériel adapté, pas nécessairement ruineux, mais surtout un matériel que vous connaissez et maîtrisez parfaitement.

Il est indispensable de ne pas gâcher une approche réussie après de longs efforts par une insuffisante maîtrise de son matériel. Si vous utilisez un matériel nouveau, entraînez vous sérieusement sur le chat de la voisine ou sur les animaux d'un zoo jusqu'à ce que vos reflexes soient immédiats.

La photo est une technique complexe qui nécessite beaucoup de pratique, et dans le cas de la chasse photo, la plus grande difficulté est souvent la lumière. On n'imagine pas comme une forêt est sombre même à midi en plein été. Une autre difficulté est le faible temps dont le chasseur dispose généralement pour agir (cadrer, mettre au point, regler la lumière, stabiliser, déclencher), même avec un appareil moderne doté de tous les automatismes, votre cible aura bien souvent disparu dans les fourrés avant d'avoir déclenché.

 

La chasse-photo

Combinaison de la chasse et de la photo, la chasse photo est un sport exigeant et souvent ingrat qui nécessite une humilité et une persévérance à toute épreuve.

Il ne suffit pas d'apercevoir un chevreuil, il faut encore... l'approcher à une distance correcte,... que la lumière soit suffisante... qu'il n'ait pas disparu quand on peut enfin le cadrer... ne pas trembler lorsqu'on déclenche.

Rentrer bredouille, ou pire encore, rentrer avec l'espoir de belles images que l'on découvre finalement floues ou mal exposées au développement, sont les déceptions courantes de ce sport, mais les émotions qu'il procure lors d'une approche réussie ou d'une fructueuse séance d'affût sont tellement intenses que si vous commencez, vous serez définitivement conquis.